Analyses des textes par des fans

Mercurochrome
J.Duvall / G.Lunghini
Auteur(e) de l'analyse : Gilles

photo 1 Vous vous souvenez sans doute de mon analyse de "comme un fou" où j'avais effectué un parallélisme intéressant avec "qu'est ce que ça peut lui faire" décrivant le premier titre comme une suite logique dans la mesure où dans le dernier opus, elle prenait enfin son courage à deux mains pour obtenir l'amour de l'homme en question.

Mais entre-temps: que s'est-il passé? Il y a eu cet album où Elsa se faisait "douce violence" et cette chanson en plage 5 où elle fait une autre tentative en appliquant ce principe qui se soldera à nouveau par un échec. On devine donc cet homme qui ne voit pas qu'elle est une femme souffrant parce que l'une de ses conquêtes est à nouveau partie au petit jour. Devant cette situation, Elsa s'excuse car elle l'avait senti venir et le raisonne comme le ferait une amie digne de ce nom. Lui disant qu'il a l'art chaque fois de se jeter dans des romances aux dénouements brutaux sans prendre garde ni réfléchir.
photo 2 Résultat: il a besoin qu'on s'occupe de lui, qu'on le materne maintenant. Il est seul donc Elsa se doute qu'il s'agit là d'une occasion en or de l'avoir pour elle et de conférer tout le bien qu'elle peut à cet homme qui dans cette situation semble être redevenu un "pauvre môme" dépendant qu'il suffit d'embrasser là où ça fait mal pour que la plaie guérisse.

Malheureusement il survient une autre personne également victime d'un chagrin d'amour et dont l'état semble bien plus mal en point que ce pleurnicheur. Sans doute au point de vouloir mettre fin à ses jours. Et Elsa se doute que de les voir ensemble risque de la tuer. Dés lors, elle lui recommande vivement d'aller la voir.
photo 3 La chanteuse se résigne donc se comparant à une infirmière qui doit guérir son seul patient car elle sait que si elle ne le fait pas, cela lui retombera dessus. Elle se résigne donc en se disant que si ça casse à nouveau, elle sera de nouveau là pour soigner ses bobos et réparer les pots cassés.

Ainsi, dans cette chanson, Elsa est donc une infirmière dont la seule possibilité d'exister aux yeux de l'homme qu'elle aime et de le soigner. Cela me rappelle un petit jeu de mots lu dans des livres de psychologie disant que les soignants étaient souvent des "soi-niants". Autrement dit que pour avoir la sensation d'exister, il fallaient qu'ils aient d'abord celle d'être utile aux autres. C'est donc cette solution qu'Elsa choisit en 1992 pour exister aux yeux de celui qu'elle aime et ce n'est qu'après qu'elle le bousculera un peu.

01 août 2004


Analyse précédente: Un bel été en enfer :: Analyse suivante: A quoi ça sert

Réactions

Pas encore de réaction à ce texte, soyez le premier à le commenter.

Réagissez à cette analyse

Tous les champs sont obligatoires.

Retour aux analyses

Le forum

Vous avez envie de discuter avec d'autres personnes appréciant Elsa? Rendez-vous sur le forum!

Capture du forum

forum
Charte du forum