Forum Manu DA SILVA

Vous avez une nouvelle importante à communiquer au sujet de Elsa? Vous avez envie de partager votre "passion" pour Elsa? C'est ici!

Modérateurs: eva92400, Magaly, Ness

Forum Manu DA SILVA

Messagede tim » 16 Oct 2008 8:57

Ce petit lien auquel je participe : pas mal d'éloge sur Elsa

Pr la petite histoire mon pseudo sur ce forum est tom
(bon certain l'auront peut être deviné :gdcool:

http://www.forumdasilva.com/autres-arti ... .htm#46784
Avatar de l’utilisateur
tim
Fan - posteur régulier
Fan - posteur régulier
 
Messages: 174
Inscription: 26 Mai 2006 12:50
Localisation: Lyon - CROIX-ROUSSE

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede tim » 16 Oct 2008 20:48

Apparemment y a pas bcp de curieux par ici... :bounce:
Avatar de l’utilisateur
tim
Fan - posteur régulier
Fan - posteur régulier
 
Messages: 174
Inscription: 26 Mai 2006 12:50
Localisation: Lyon - CROIX-ROUSSE

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede Gildas » 16 Oct 2008 21:03

tim a écrit:Apparemment y a pas bcp de curieux par ici... :bounce:
:D

Merci pour le lien tim ou tom pour les dasilviens!

Je vais de tps en tps sur le forum de Da silva. C'est vrai qu'un certain nombre de fans sont conquis par elsa et se déplaceront pour l'applaudir. :bravobravo:
En espérant qu'il puisse l'accompagner sur scène... Sur les quelques dates de prévu il devrait pouvoir la suivre! Allez Manu! :groupola:
Gildas
Fan - posteur débutant
Fan - posteur débutant
 
Messages: 133
Inscription: 03 Sep 2008 16:09

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede Magaly » 17 Oct 2008 6:49

Sisi on est curieux mais pour ma part, je lis souvent ce topic pour savoir ce qu'ils pensent de l'album et d'Elsa mais je ne suis pas inscrite :cool:
Reprends ta croutasse!
Avatar de l’utilisateur
Magaly
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 6102
Inscription: 28 Déc 2002 17:39
Localisation: Canteleu (76)

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede sousmarobe » 29 Aoû 2011 11:21

Nouveau single de Da Silva en écoute sur facebook :

> https://www.facebook.com/DaSilva.Offici ... 8091127385

(J'aime beaucoup.... :amour2: )
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Twitter
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 801
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede elsa395 » 30 Aoû 2011 18:07

Génial ce nouveau titre! <3
Elsa le meilleur de toi c'est tout
Avatar de l’utilisateur
elsa395
Fan très présent
Fan très présent
 
Messages: 1294
Inscription: 31 Mai 2007 14:06
Localisation: Rouen

Re: Calendrier de l'avent

Messagede poppy » 31 Aoû 2011 20:19

ah merci pour l'info :gdamour:
j'ai retrouvé EVA.... nos enfants vont a la meme ecole ;) !!!
Avatar de l’utilisateur
poppy
Fan très présent
Fan très présent
 
Messages: 1333
Inscription: 15 Avr 2004 15:06
Localisation: au bar de la plage avec une pina colada, j'attends Cyril, lulu et laurald

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede sousmarobe » 26 Sep 2011 19:05

Pas mal du tout, l'adaptation en anglais de "La route" de Da Silva par Constance Amiot :

> http://www.dailymotion.com/video/xl9ax7 ... road_music

La version d'origine de Da Silva :

> http://www.youtube.com/watch?v=tG3dZmd3diI
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Twitter
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 801
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede sousmarobe » 06 Nov 2011 18:41

Autre extrait du nouvel album La Distance : "Les Premiers"

> http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... LzBe45vYns
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Twitter
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 801
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede sousmarobe » 06 Jan 2012 22:07

L'album "La Distance" sort lundi...
Un petit tour et puis Da Silva
Par LÉA IRIBARNEGARAY

Pop. Le chanteur sortira lundi «la Distance», quatrième album à l’ambiance nonchalante.

Image
Da Silva en 2011. - Richard Dumas

A36 ans, Da Silva a l’impression d’être un vieillard. Peut-être parce qu’il a déjà pas mal bourlingué. Le Neversois fête tout juste ses 15 ans lorsqu’il forme le groupe Punishment Park - du punk industriel, labellisé, à l’époque, révélation du Printemps de Bourges. Le jeune Emmanuel, «pièce rapportée évoluant parmi les sales briscards», y massacre alors ses oreilles. Hyperbruitiste, Punishment Park cogne sans retenue. Un passage éclair chez les dissidents des Tambours du Bronx n’arrange rien : 17 percussionnistes frappent sur des bidons avec une vigueur incroyable.

Marginal. Mais rien n’arrête Da Silva, tant qu’il s’agit de musique. Il s’évade en tournée, loin d’un Nevers «trop étriqué» et, dans la foulée alerte, finit par lâcher ses différentes formations, fatigué d’œuvrer à ce que tout le monde soit d’accord. Très vite, il se sent alternatif et marginal, ne supporte aucune autorité et crée alors son propre nid.

Da Silva débarque à Rennes, dort dans sa voiture, frappe à la porte d’un certain Jean-Louis Brossard, fondateur des Trans Musicales. A la dernière minute, le voilà intégré dans la programmation officielle du festival : «J’ai tellement pris mon pied pendant ce concert que j’ai décidé de tout arrêter. J’étais à la fin d’un cycle et ne me voyais pas recommencer.» Eternelle contradiction qui le voit opter pour un boulot alimentaire, puis revenir à la musique. Une vieille gratte, un ordinateur, une carte son : un premier album, un deuxième, un troisième… Ses chiffres de ventes vont décroissant, Da Silva change de sa maison de disques. «Dans le contexte actuel, il y a plus intelligent, je l’avoue. J’avais beaucoup de confort, une équipe extraordinaire chez Tôt ou Tard, mon précédent label. Mais nous étions trop proches et avions perdu tout professionnalisme.»

Après de nouvelles bifurcations en tous genres - de l’industriel, quelques percussions urbaines et un détour par l’electro, le tout demeurant confidentiel -, Da Silva se fixe aujourd’hui avec un quatrième album plus pop. Fruit d’une «longue et fainéante année de travail», la Distance sort donc chez Pias, son nouveau label. «Un artiste qui ne cherche plus, c’est un artiste qui crève. J’avais à nouveau besoin d’avoir la dalle», raconte-t-il. A l’image d’une jolie collection de courts métrages, la Distance - «titre tiroir permettant une véritable mise au point photographique» - renferme des chansons ayant chacune leur identité propre. Pour l’écriture, Da Silva s’est imposé une règle : celle d’achever un titre avant de commencer le suivant. Au risque d’obtenir un album décousu. «Mes idées émanent de faits dérisoires, précise-t-il. Par exemple, le Repas est né de discussions avec des travailleurs pauvres qui nourrissent leur foyer, mais se ruinent à aller bosser.»

Gâteaux à la crème. A des années-lumière du punk rock des débuts, le chanteur soigne à présent ses textes et met à l’honneur les claviers vintage. L’ambiance épurée et nonchalante de la Distance contraste alors avec le clip des Stations balnéaires. Tourné à Los Angeles et très gadget, on y découvre des Mary Poppins débordantes de couleurs, des skateurs aux masques animaliers et des batailles de gâteaux à la crème. Bouffée d’oxygène, cette fantaisie fait écho aux différents livres-CD pour enfants créés par l’artiste, qui ne peut s’empêcher d’envisager la mort de l’industrie du disque - «pour que ma musique soit écoutée en streaming sur deux pauvres enceintes pourries, non merci, c’est trop décourageant». Couvert de tatouages, entre croyance et superstition, Da Silva se demande si cela fait partie «de l’intelligence de la foi, ou de la connerie de l’imagination».
Da Silva CD : La Distance (Pias). A paraître le 9 janvier. En tournée à partir du 3 février : le 16 février à la Maroquinerie (75020), le 15 mars au Nouveau Casino (75011).

> http://next.liberation.fr/culture/01012 ... s-da-silva
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Twitter
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 801
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede elsa395 » 07 Jan 2012 14:00

Génial !!!!!! :woo:
Elsa le meilleur de toi c'est tout
Avatar de l’utilisateur
elsa395
Fan très présent
Fan très présent
 
Messages: 1294
Inscription: 31 Mai 2007 14:06
Localisation: Rouen

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede sousmarobe » 10 Jan 2012 13:28

"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Twitter
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 801
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede sousmarobe » 11 Juil 2013 13:13

Yes ! Le nouvel album de Da Silva est annoncé pour le 4 novembre (je vais jamais tenir...). :guitar:

Image (cliquer 2 fois)

> http://www.youtube.com/watch?v=PNYvGxra ... e=youtu.be
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Twitter
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 801
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Forum Manu DA SILVA

Messagede sousmarobe » 28 Oct 2013 21:47

Ecoutez le nouvel album de Da Silva en avant-première
Avec «Villa Rosa», le chanteur d’origine portugaise, très sollicité comme auteur, aborde un univers moins sombre. Une réussite.
Emmanuel Marolle | Publié le 27.10.2013, 21h27 | Mise à jour : 21h41

EXCLUSIF. Petit mais costaud. A première vue, Da Silva n’a rien d’un chanteur avec son regard sombre, son physique de Joe Dalton, ses tatouages en guise de journal intime où « [il] imprime [sa] vie par peur d’oublier ». Pourtant, ce garçon va vous remuer dans son formidable 5e album, « Villa Rosa », qui sort le lundi 4 novembre.
Un disque, à écouter dès ujourd’hui en intégralité et en exclusivité sur notre site Internet, où l’artiste sort de sa noirceur, entrevoit la lumière en dix chansons pop, nerveuses, parfois presque légères.

« Une renaissance, avoue l’intéressé. J’étais en train d’étouffer. J’étais fatigué de moi, de raconter toujours un peu la même chose, de cette mélancolie un peu rance que je traînais. » Car Da Silva, ex-petit punk d’origine portugaise, élevé à Nevers et installé aujourd’hui à Rennes, a d’abord été rangé dans une case grâce au joli succès de son premier album et de son single « l’Indécision », en 2005, celle du chanteur dépressif attachant. Cette fois, il y a des sons synthétiques, des rythmes dansants, un souffle épique que l’on ne soupçonnait pas chez lui. « Les albums sont toujours des photographies de ma vie. Je vais avoir 40 ans, je ne me suis jamais senti aussi libre. Il y a plus d’air dans ma vie, je vis de la musique, j’écris pour d’autres artistes. Je me suis affranchi des étiquettes. »

Da Silva est capable de signer des disques intenses puis de travailler pour Hélène Segara, Jenifer, à qui il a offert « les Jours électriques », en attendant de finir les textes pour l’album solo de Morgane Imbeaud, ex-chanteuse de Cocoon. « Ces collaborations me permettent de vivre correctement de la musique, reconnaît cet éternel outsider. Je ne suis pas un chanteur populaire. Je n’entre pas dans les cases. Peut-être aussi à cause de mon physique, qui m’a complexé mais dont j’ai fait un atout quand j’étais gamin. Quand tu fais écouter certaines de mes chansons aux gens, ils les connaissent mais ne savent pas qui c’est. Et si tu leur dis mon nom, ils pensent à une entreprise de ravalement de façade ! »

Cela pourrait changer avec « Villa Rosa », plus accueillant que ses prédécesseurs. De loin son meilleur disque. « Tu ne baisses jamais la tête, ne courbes jamais l’échine. Tu t’entêtes à faire mine. Coureur de fond dans les tranchées arides », chante Da Silva en ouverture de l’album, comme un aveu. « Bien sûr qu’en tant qu’artiste je suis un coureur de fond. J’ai l’impression que c’est un marathon sans fin, que la course est rude. Mais j’adore le jogging ! »

Da Silva « Villa Rosa », chez Pias, 14,99 €. Sortie le 4 novembre. En concert le 12 février au Café de la danse, Paris (XIe).

* Source, et lien pour écouter le nouvel album de Da Silva en avant-première :
> http://www.leparisien.fr/musique/ecoute ... 263501.php
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Twitter
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 801
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié


Retourner vers Discussions entre fans

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités