Théâtre janvier 2019

Vous avez une nouvelle importante à communiquer au sujet de Elsa? Vous avez envie de partager votre "passion" pour Elsa? C'est ici!

Modérateurs: eva92400, Magaly, Ness

Théâtre janvier 2019

Messagede BEN » 24 Déc 2018 9:31

Alors là c'est Noël avant l'heure !!!
Trop content !!!
http://www.theatretristanbernard.fr/2-2.html

A LA REVOYURE
BEN
BEN
Fan - posteur régulier
Fan - posteur régulier
 
Messages: 241
Inscription: 23 Jan 2003 13:52

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede sousmarobe » 24 Déc 2018 16:31

Ouh la, quelle surprise ! :groupola:
Bravo à Elsa d'oser franchir le cap du théâtre. Je suis sûre qu'elle y sera à son aise...

J'en profite pour souhaiter à Elsa et à vous de Joyeuses Fêtes :

Image
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 796
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede sousmarobe » 22 Jan 2019 18:01

Le parisien a écrit:Théâtre : une deuxième partie de saison prometteuse
>Culture & Loisirs>Sortir en région parisienne|Sylvain Merle| 21 janvier 2019, 19h14 | MAJ : 21 janvier 2019, 19h41

(...)

Première pour Elsa Lunghini. Week-end de révélations et d’orage à la campagne pour deux couples d’amis qu’une proposition viendra perturber. Elsa Lunghini fait ses premiers pas au théâtre dans « 2 + 2 », qui ne font pas toujours quatre, comédie avec José Paul, Claire Nebout et Eric Savin.

A partir du 26 janvier au Tristan Bernard.

(...)

> http://www.leparisien.fr/culture-loisir ... 993605.php

Image

Le parisien, 22.01.19
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 796
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede laurald » 24 Jan 2019 17:17

De retour sur ce forum à l'approche de l'actualité surprise d'Elsa !

Hâte d'y être !!! :D
Avatar de l’utilisateur
laurald
Fan très présent
Fan très présent
 
Messages: 1527
Inscription: 04 Fév 2004 17:00
Localisation: Là où l'on bronze, .... sans crème ! hein Cyril ..

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede sousmarobe » 27 Jan 2019 15:39

J'attends vos comptes-rendus de pied ferme ! :happy:

Image Image
(Cliquer pour agrandir)
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 796
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede BEN » 29 Jan 2019 20:43

Bonsoir,
Je mets le message ici car je pense que c'est pour la promo de la pièce.

INFO INVITÉ :

Venez rejoindre @Elsa_Lunghini sur le plateau de l'émission les @EnfantsdelaTV ce vendredi 01/02 pour une émission spéciale en compagnie de nombreuses célébrités !

Dernières places dispo : https://idille-emissions.tv/emission/79
#gratuit #tv #vendredi #célébrité #ETV #emission

A LA REVOYURE
BEN
BEN
Fan - posteur régulier
Fan - posteur régulier
 
Messages: 241
Inscription: 23 Jan 2003 13:52

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede Philippe » 03 Fév 2019 13:33

Bonjour,

J'ai assisté à la pièce hier, très bon moment, une Elsa magnifique et rencontre après la pièce que dire de plus
Allez y !
Avatar de l’utilisateur
Philippe
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue
 
Messages: 33
Inscription: 08 Avr 2005 20:17
Localisation: Compiègne (60)

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede BEN » 20 Fév 2019 14:15

Avec un peu de retard, mon compte-rendu de la pièce.
J'y suis allé samedi 2 février, et pareil j'ai pu la rencontrer après. Que du bonheur, je voulais mettre une photo ou une vidéo mais je ne sais pas faire sur ce forum.

Pour en revenir à la pièce, les 4 acteurs sont bons, l'histoire est on va dire cocasse.
La partition d'Elsa est très drôle, on sent qu'elle s'éclate dans ce rôle. On la voit autrement et ça fait du bien.
J'aurai bien voulu que ça dure plus longtemps. C'est l'avis également de ceux qui m'ont accompagné.

Hâte d'y retourner mais aps prévu pour l'instantet j'espère qu'il y aura une captation.

A LA REVOYURE
BEN
BEN
Fan - posteur régulier
Fan - posteur régulier
 
Messages: 241
Inscription: 23 Jan 2003 13:52

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede BEN » 23 Fév 2019 14:40

Bonjour,
Je viens de tomber sur cette promo sur France Bleue :
https://www.francebleu.fr/emissions/l-i ... 8XKE9q-xyg

Je vous mets aussi celle d'Europe 1 :
https://www.europe1.fr/emissions/anne-r ... ni-3862400

Bon WE.

A LA REVOYURE
BEN
BEN
Fan - posteur régulier
Fan - posteur régulier
 
Messages: 241
Inscription: 23 Jan 2003 13:52

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede BEN » 02 Mar 2019 16:21

Bonjour,
Trouvaille du jour la bande annonce de la pièce.
https://www.youtube.com/watch?v=YLDbbxJYgw4

A LA REVOYURE
BEN
BEN
Fan - posteur régulier
Fan - posteur régulier
 
Messages: 241
Inscription: 23 Jan 2003 13:52

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede sousmarobe » 08 Mar 2019 17:50

Merci Ben pour toutes les infos.

Voici une revue de presse.

Pour ceux qui l'auraient loupé, "Le parisien" du 26.02.19 :

Image (Cliquer pour agrandir)

Dans "Paris Match" du 7.03.19 figure une page "Dans la loge d'Elsa Lunghini" :

Image (Cliquer pour agrandir)

Et pour compléter ce bilan de la presse, j'ajoute l'article du "Point" du 10.03.19 :

Le point a écrit:Elsa Lunghini, une femme libre
L'interprète de « T'en va pas » fait des débuts remarqués au théâtre et se livre à quelques confidences franches, directes et pas nostalgiques.
Par Jean-Noël Mirande
Publié le 10/03/2019 à 14:00 | Le Point.fr

Image
Elsa Lunghini à l'affiche de "2+2" au théâtre Tristan-Bernard. © Pascal Ito

En la voyant se frayer un chemin dans la foule, on aurait presque envie de lui fredonner le tube de sa carrière, « T'en va pas », histoire de lui dire qu'on ne l'a pas oubliée. Cela la ferait sans doute sourire, mais à quoi bon, c'est si loin tout ça. Depuis 2008, Elsa a retrouvé son patronyme, Lunghini, et c'est avec lui qu'elle fait ses débuts au théâtre Tristan-Bernard dans 2 + 2*, une comédie transgressive, traitant de l'échangisme et jouée par un quatuor joyeux, un quadrille élégant pour un sujet qui aurait pu être scabreux.

Elsa a toujours l'élégance de ses jeunes années, le regard mutin, déterminé, et surtout une vraie présence en scène. Elsa n'aime pas l'agitation des grandes villes, aussi sommes-nous obligés de trouver une solution de repli dans un autre café pour échapper au tumulte et à la musique trop forte de celui où nous avions rendez-vous. « Le bruit est une véritable agression pour moi, reconnaît-elle. J'ai tout le temps vécu à Paris, mais depuis deux ans et demi, je me suis installée en Dordogne avec mon mari. »

J'ai vite compris que ce métier ne durait pas forcément

Elle songeait au théâtre depuis longtemps, mais ce n'était pas le moment. « Je craignais que la peur soit plus grande que le plaisir de jouer. Lorsque j'y allais, je trouvais les acteurs courageux d'oser être sur scène, je n'imaginais pas du tout être un jour à leur place. » Elsa Lunghini est pourtant une enfant de la balle.

Petite fille, elle accompagnait souvent son père Georges Lunghini au Cirque d'Hiver où il jouait Barnum. Avoir été plongée très jeune dans ce milieu lui a permis de ne pas se bercer d'illusions. « J'ai vite compris que ce métier ne durait pas forcément, et qu'il fallait garder la tête sur les épaules. Je le dois à mon père et à ma tante** qui ne voyaient pas d'un très bon œil que j'emprunte cette voie si jeune. »

Elsa fait ses premiers au cinéma pas à 7 ans dans Garde à vue avec Romy Schneider, Michel Serrault et Lino Ventura. À 13 ans devient la plus jeune chanteuse numéro 1 au Top 50, où elle reste pendant deux mois avec le célèbre « T'en va pas ».

En quelques mois elle devient une valeur sûre de la variété, et enchaîne les succès. « Quelque chose dans mon cœur », « Un roman d'amitié » en duo avec Glenn Medeiros. À l'époque les journalistes l'opposaient à Vanessa Paradis. Elles étaient les deux seules, et il fallait créer cette rivalité pour vendre des journaux. « Je ne comprends toujours pas pourquoi, avoue Elsa aujourd'hui, car nous étions très différentes l'une de l'autre, il y avait de la place pour tout le monde. Ça a été terrible et injuste pour Vanessa, on en parlait toutes les deux. C'était déséquilibrant parce que nous étions très jeunes. Cette période de l'adolescence reste un repère pour nous, on fait partie de la vie de l'une et de l'autre, ça a été tellement fort, j'ai beaucoup d'affection pour elle. »

Elsa Lunghini ne force pas le destin

Si Elsa n'a pas dit son dernier mot dans la chanson, elle se révèle prudente, car ses dernières expériences ont été difficiles dans un monde qui a changé en trente ans. « On a face à soi des hommes d'affaires, et plus des directeurs artistiques. Ils veulent que vous fassiez la même chose, ils signent un nom, sans prendre la peine d'écouter ce que vous faites. Comme dans n'importe quelle entreprise, il y a parfois du harcèlement moral. On vous vire, sans même vous prendre au téléphone après vous avoir déroulé le tapis rouge. J'ai été témoin de cela. »

Actrice, le cinéma lui offre en 1991, un premier rôle dans Le Retour de Casanova avec Alain Delon et Fabrice Luchini. Elle tourne régulièrement pour la télévision et a remporté le prix de la meilleure interprétation féminine, il y a un an au Festival de Luchon.

Elsa Lunghini ne force pas le destin. « Ce n'est pas une obligation pour moi, reconnaît-elle. Je n'ai jamais eu le besoin d'être absolument dans les médias et que l'on me reconnaisse. » Un peu sauvage et introvertie, c'est sans doute la raison pour laquelle elle vit à la campagne au milieu des lapins et des cerfs.

Cette première expérience au théâtre lui donne envie de continuer : « Je marche au coup de cœur, je ne veux pas me sentir coincée, ce qui me rend vulnérable, mais j'ai envie de continuer, j'ai d'autres projets », avoue-t-elle. Elsa veut garder du temps pour sillonner la France et le monde en camion avec son mari Aurélien, décorateur de cinéma, qui travaille en ce moment avec Wes Anderson, le réalisateur de The Grand Budapest Hotel. Tous deux ont le désir de traverser la Russie, jusqu'à la Sibérie. Ils partagent leurs pérégrinations en rédigeant un blog, Elsa fait des photos.

« Partir revenir », ce titre qui lui irait parfaitement, s'il n'était déjà pris par Claude Lelouch. À Paris, de nombreux spectateurs sont venus pour elle. Elsa fut, dans un autre temps, leur petite ou grande sœur, leur cousine ou leur fiancée. Ils lui témoignent une indéfectible affection en lui faisant signer disques et photos, témoins de leur jeunesse perdue. Elsa, c'est leur temps retrouvé dans une époque qui oublie tout.

*Au théâtre Tristan-Bernard. 64, rue du Rocher 75008 Paris
**Marlène Jobert


> https://www.lepoint.fr/culture/elsa-lun ... 9638_3.php
"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir." Abbé Pierre.
MySpace
Avatar de l’utilisateur
sousmarobe
Fan - posteur confirmé
Fan - posteur confirmé
 
Messages: 796
Inscription: 18 Jan 2005 23:49
Localisation: L'autre moitié

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede BEN » 24 Mar 2019 9:30

Nouvelle émission avec Elsa pour la promo de la pièce (décalage du son et de l'image) :
https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video ... 48783.html

A LA REVOYURE
BEN
BEN
Fan - posteur régulier
Fan - posteur régulier
 
Messages: 241
Inscription: 23 Jan 2003 13:52

Re: Théâtre janvier 2019

Messagede BEN » 25 Mar 2019 12:27

L'émission de CNEWS :
https://www.cnews.fr/emission/2019-03-2 ... 019-824060

A LA REVOYURE
BEN
BEN
Fan - posteur régulier
Fan - posteur régulier
 
Messages: 241
Inscription: 23 Jan 2003 13:52


Retourner vers Discussions entre fans

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités